l'histoire d'allia

  • 1892

    Début de la fabrication de céramique sanitaire dans la nouvelle usine de la "Compagnie des Cornues et Produits Céramiques" à Lyon-Vaise.

  • 1917

    Pour soutenir l’effort de guerre, la Société ouvre une usine à Digoin.

  • 1955

    Production de la première pièce en porcelaine dite "vitrious".

  • 1955 - 1960

    La Société devient CEC (Carbonisation-Entreprise-Céramique).

  • 1968 - 1970

    Absorption de l'usine L.V.A.C. (La-Villeneune-au-chêne, dans l'Aube), spécialisée dans la porcelaine, pour compléter la production de Digoin.

  • 1970

    Ouverture de l'usine de Limoges, spécialisée dans le grès (éviers, receveurs de douche, plans de toilette) et les meubles.

  • 1971

    Lafarge prend le contrôle de CEC.

  • 1973

    Acquisition de Polyroc (Vendôme), société spécialisée dans les produits de synthèse : l'entreprise devient un ensemblier à part entière.

  • 1974

    Création de la marque Allia.

  • 1985

    Entrée du groupe japonais Toto dans le capital.

  • 1990

    Lafarge cède ses parts au groupe finlandais Metra, qui devient leader européen des équipements de salles de bains.

  • 1994

    Achat de FAS, fabricant de baignoires.

  • 1995

    La filiale de Metra qui gère l'activité des équipements de salles de bains, Sanitec Group, rachète les parts de Toto et prend le contrôle de Varicor® en devenant actionnaire majoritaire.

  • 2001

    Le fonds spécialisé BC Partners rachète Sanitec Group et le sort du circuit boursier.

  • 2005

    Achat des sociétés du groupe Sanitec Group par un fond d'investissement privé scandinave EQT IV.

  • 2015

    Le groupe Suisse Geberit rachète Sanitec Group en devenant le leader européen des solutions sanitaires « devant et derrière » le mur.